retour

Coloration : oser le blond polaire

Décryptage d’expert

  • Couleur_de_cheveux_blond_polaire
  • `

Notre coloriste expert Anita a décrypté pour nous le blond de la New-Yorkaise Jacey Duprie, créatrice du site Damsel in Dior : une couleur aux tonalités froides mais pleine de profondeur qui fait mouche.

Le blond
« Ce que j’aime sur cette photo, c’est l’association entre ce dégradé de blond froid http://mag.thereporthair.fr/coloration-blond-platine/, polaire, très saturé sur les pointes, et les racines plus foncées », remarque immédiatement Anita. « Sur les longueurs, on peut voir des petites mèches restées naturelles, il y a des nuances de blond, un peu de miel, un peu de cendré. C’est très intéressant, ça donne une certaine dimension, que le wavy met d’ailleurs en valeur. Quant aux racines, d’un ton plus soutenu,  elles donnent de la profondeur, de la densité à un blond qui pourrait être plat. Cet effet racines contrôlé, c’est très tendance », ajoute-t-elle. « Le résultat est naturel et très moderne », résume-t-elle. « En pratique, on obtient ce blond en ayant recours à la technique Hand Painted. En français, on parlerait d’un balayage « ombré » », détaille Anita.

Le blond polaire est-il fait pour vous ?
« Je le conseillerais plutôt à des femmes qui ont une base naturelle blond foncé à châtain. On obtiendra cette couleur beaucoup plus facilement, sans sensibiliser les cheveux. Sur une brune, forcément, il y a davantage de travail, le cheveu est beaucoup plus sensibilisé mais c’est faisable », encourage Anita.

Quels soins pour entretenir un blond polaire ?
« Grâce aux racines foncées, cette coloration demande très peu d’entretien, en tout cas les premiers mois », note Anita. « Nul besoin de recolorer les racines régulièrement, on peut attendre deux ou trois mois et même faire évoluer la coloration en passant à un ombré qui commencerait cinq centimètres plus bas après repousse. » En revanche, le blond polaire demande d’adopter un nouveau rituel bien particulier. Les cheveux décolorés sont sensibilisés, il faut donc se procurer un soin hydratant auquel on ajoutera un shampoing violet, conseille Anita. Déjaunissant, il permet de conserver un blond parfaitement froid, sans reflets dorés.

Couleur de cheveux décryptée par Anita, l’un de nos coiffeurs privés
Crédit photo : Damsel in Dior