retour

Comment The reporthair sélectionne ses coiffeurs ?

Interview de Sophie, la fondatrice de The reporthair

  • Coiffeurs_salons_TR
  • `

Depuis deux ans, le site The reporthair sélectionne pour vous les meilleurs coiffeurs de Paris. Et parce qu’on veut forcément le top pour son Big Day, le site propose désormais un service de coiffeurs privés haut de gamme pour les mariées. Zoom sur leur méthode de sélection aussi exigeante qu’humaine.
« Pour sélectionner les salons de coiffure que nous recommandons sur notre site, nous suivons plusieurs étapes », explique Sophie, la fondatrice de The reporthair. « En général, une amie ou une lectrice nous a recommandé une adresse qu’elle adore ou alors on a repéré un salon intéressant en se baladant ». L’équipe commence par regarder si le lieu correspond à ses critères : cocoon, calme… On doit avoir envie d’y rester une heure ou deux. Tous les salons n’ont pas forcément une déco à tomber par terre, mais on s’y sent bien et on a envie d’y retourner, voilà la patte The reporthair.

Les coiffeurs-stars ? Non merci The reporthair passe ensuite en revue l’équipe. « Ce qui compte le plus pour nous, c’est le relationnel. On ne choisit que des coiffeurs qui s’intéressent vraiment à leur cliente et qui ont à cœur de la rendre belle. C’est la seule façon d’avoir un bon diagnostic et d’apporter de bons conseils ». Le coiffeur doit pouvoir ré-aiguiller sa cliente si elle part dans la mauvaise direction, sans s’éloigner totalement de la demande de départ. Autres qualités indispensables : ne pas compter son temps et mettre à l’aise. « On n’aime pas les coiffeurs-stars, on aime les coiffeurs qui font qu’on se sent comme une star », explique Sophie. Naturellement, ils doivent aussi être d’excellents techniciens, passionnés par leur travail. « Nous n’avons pas référencé des gens très sympa parce que la réalisation n’était pas à la hauteur et de très bons coiffeurs parce qu’ils faisaient la tête, nous avons eu tous les cas de figure ».
« Nous apportons aussi beaucoup d’attention à la transparence des prix », ajoute-t-elle. Les établissements où la facture gonfle de quart d’heure en quart d’heure sans que la cliente soit tenue au courant sont impitoyablement recalés. « Les coiffeurs qu’on préfère sont ceux qui réalisent un devis au début », précise Sophie. Au final, seul un coiffeur sur trois présélectionnés en moyenne figurera sur la liste des salons recommandés par The reporthair.

Coiffeurs privés : d’abord un café !
Pour dénicher la crème des coiffeurs privés, Sophie opère un peu différemment. « Ce sont des coiffeurs free-lance qui font du studio, des défilés, je les découvre essentiellement par le bouche-à-oreille », explique Sophie. « On regarde leur book et on voit si leur style correspond à notre image, poursuit-elle, nos mariées sont des femmes modernes, dans l’air du temps, il faut trouver des pros qui correspondent à leurs envies. » Le coiffeur repéré est ensuite rencontré autour d’un café. « Avant même de les voir travailler, nous voulons connaître leur histoire, savoir ce qui les passionne », raconte Sophie. Les coiffeurs sont ensuite testés en situation « mariage ». « C’est indispensable, car nos mariées sont exigeantes, elles ne veulent rien laisser au hasard et ont envie de se reconnaître le jour de leur mariage, nos coiffeurs doivent avoir un très bon œil, savoir analyser leur robe, leur style, et proposer des coiffures adaptées. »