retour

Interview de Katia

Rencontre avec Katia, blogueuse et journaliste pour Marie Claire Maison

  • Katia2
  • `

Katia a expérimenté en exclusivité notre tout nouveau service de coiffeurs privés en recevant l’une de nos meilleures coiffeuses dans son joli appartement. Interview d’une testeuse convaincue.

SES JOURNÉES
Je m’appelle Katia, j’ai 27 ans et je suis journaliste au groupe Marie Claire depuis 3 ans, pour le site marieclairemaison.com. Je suis donc fan de déco et de design, mais pas que… J’ai récemment créé mon blog, monoeildeco.com, où j’exprime mes humeurs, mes réflexions et mes autres centres d’intérêt à travers des rubriques brèves : GET, GO, SEE, et MOOD.
J’habite à 5 minutes à pied de mon travail, donc je pourrais me lever « tard », mais je suis toujours debout à 8 heures pour prendre le petit-déjeuner avec mon amoureux Guilhem, car chez nous le petit-déjeuner c’est sacré. J’allume directement la radio et prends ma douche en vitesse, je m’habille vite et je commence à préparer le petit-déjeuner pendant que Guilhem file à la douche et s’habille à son tour. Une fois le petit-déjeuner terminé, il s’en va travailler pendant que moi je commence à me coiffer, à me maquiller et à choisir mes accessoires. La petite demi-heure toute seule, de 9h à 9h30, c’est mon moment à moi pour commencer sereinement la journée.
Quand j’arrive au travail, je commence la journée par un thé, un check de tous mes mails et on discute des sujets à traiter avec mes collègues. Il y a des jours où je passe mes journées entières au bureau à écrire, et d’autres où je profite de mes pauses déj’ pour aller aux présentations presse ou en rendez-vous pro. Parfois c’est calme et parfois c’est très agité, c’est aléatoire entre routine et imprévus, le tout rythmé par des surprises et des moments de découvertes (c’est assez excitant de voir avant tout le monde les nouveautés déco). C’est ce côté-là que j’adore. Ça peut bouger très vite, d’un coup sans prévenir et aucune semaine ne ressemble à l’autre.

SA ROUTINE CAPILLAIRE
Ma routine capillaire, elle est assez simple. Je crois avoir une bonne nature de cheveux, mais je ne les néglige pas pour autant. J’ai le traumatisme du coiffeur, donc j’y vais une seule fois par an (mais je compte remédier à cette mauvaise habitude), je coupe entre 10 et 15 cm et je laisse pousser l’année entière. Pour les entretenir, j’utilise  un shampoing (que j’applique 2 fois, une fois pour laver, une fois pour soigner) et un après-shampoing démêlant ou un masque, mais jamais les 3 à la fois de peur de les alourdir ou qu’ils perdent de leur volume. Et pour les garder en bonne santé, je n’ai jamais fait de couleur et je ne me sers jamais de sèche-cheveux ou de fer à lisser. Mon petit truc, c’est le « double shampoing » qui, selon moi, change tout.

SA COIFFURE PRÉFÉRÉE POUR TOUS LES JOURS
Ma coiffure préférée, c’est la natte ou la queue-de-cheval. C’est pratique et facile à réaliser et quand on a des cheveux longs ça leur donne plus de tenue : mieux que des cheveux lâchés qui se coincent et s’accrochent partout.

ET POUR LES GRANDS SOIRS
Pour les grands jours j’aime bien le chignon flou ou alors mettre un headband avec lequel je relève mes cheveux de derrière façon chignon moderne un peu décoiffé.

SA COIFFURE DE MARIÉE RÊVÉE
Une ou des tresses entremêlées, mais dans un esprit naturel un peu flouté. Je n’ai pas l’habitude d’avoir une coiffure trop nette, trop ordonnée.

SON ADRESSE COIFFURE
J’ai récemment découvert le salon de coiffure Tony & Guy que j’ai longtemps assimilé à la coiffure tektonik. Mon amoureux adore aller chez le coiffeur, il m’a réconciliée avec ça et je rencontre maintenant son coiffeur, Aurélien, du salon Tony & Guy de Passy. Il est visagiste et s’y connaît sacrément bien. J’adore le fait qu’il soit très à l’écoute en s’adaptant à notre style et qu’il comprenne tout de suite ce qu’on veut. Tout ça avec quelques conseils de pro autour d’un petit thé et d’une ambiance jeune et sympa…

SA COIFFURE DU JOUR
J’ai demandé une tresse en épi (parce que je n’arrive pas à la faire, donc c’était l’occasion). C’est la coiffure qui me ressemble le plus car j’aime bien être apprêtée, mais naturelle et « casual » à la fois et la tresse en épi c’est totalement ça.

CE QU’ELLE A PRÉFÉRÉ LORS DE LA PRESTATION
J’ai bien aimé le côté pédagogue de ma coiffeuse et sa douceur : quand on a les cheveux longs et épais, les coiffeurs ont tendance à croire qu’on ne sent pas ou peu nos cheveux quand ils les coiffent et les démêlent. Ça tire et ça n’est pas du tout agréable !

Coiffures réalisés par nos coiffeurs privés
Crédits photo : Inside Closet