retour

Lissage brésilien, japonais, kératine : tout ce qu’il faut savoir

Lissage brésilien ou japonais, à la maison ou en salon… Vous êtes perdue ? Nicolas du salon Samuel Rocher met les choses au clair

  • lissages brésiliens
  • `

Un lissage, qu’il soit brésilien, japonais ou qu’importe, c’est toujours le même principe : on applique un shampoing préparateur puis un produit mèche par mèche, on laisse poser loooongtemps (comptez 3 heures pour l’opération complète), puis on rince. Les cheveux sont ensuite séchés complètement et lissés mèche par mèche.
L’objectif, mater l’effet mousseux et le volume des crinières denses, bouclées ou frisées. Si vous avez peu de densité, passez votre chemin, le lissage va aplatir vos cheveux et les rendre mous.
Ce qui fait la différence entre lissage brésilien, japonais et à la kératine, ce sont les produits utilisés. Le lissage asiatique est le plus radical et aussi le plus chimique des lissages, il consiste à raidir les cheveux pour qu’ils ressemblent à des cheveux de type asiatique. Même après le shampoing, ils restent raides comme des baguettes. Le gros inconvénient : les produits utilisés, très agressifs voire toxiques… Comme le formol (aïe).
Moins extrême, le lissage brésilien a pour but de gommer tous les inconvénients des cheveux bouclés (comme l’effet mousseux) tout en conservant un mouvement naturel. On est tranquille jusqu’à six mois et on peut mettre son fer à lisser au placard pendant tout ce temps. Les cheveux se mettent parfaitement en place même si on les sèche à l’air libre.
Le dernier né, c’est le lissage à la kératine, un lissage brésilien mais exécuté avec un produit composé de cette protéine naturelle qui constitue nos cheveux à 95%. « Le lissage à la kératine, c’est davantage un soin qu’un lissage à proprement dit », explique Nicolas. En un mot, il traite et lisse au passage. Un très bon point quand on sait à quel point les lissages peuvent détruire nos tignasses. C’est le lissage idéal pour les filles qui veulent « détendre » leurs boucles sans les lisser carrément.
Les petits bémols : le lissage à la kératine dure moins longtemps qu’un lissage brésilien (comptez 4 mois de tranquillité) et pour un résultat parfaitement lisse après le shampoing, vous devez quand même passer par la case brushing. 

Lissage brésilien : combien ça coûte ?
Pas de secret, il faut y mettre le prix. Un lissage brésilien / kératine coûte cher pour deux raisons. Les produits utilisés sont onéreux et il demande plusieurs heures de travail à votre coiffeur. « En moyenne, un bon lissage brésilien coûte entre 400 et 800 euros mais on peut en trouver à 200 euros. Il faut se méfier, c’est moins cher car les produits sont plus forts donc le lissage est fait plus vite mais ça abîme beaucoup plus le cheveu et c’est parfois toxique », explique Nicolas.

Le lissage brésilien, c’est possible à la maison ?
Oui, avec le kit de lissage à la kératine Biocyte qui lisse, hydrate, gaine, répare et protège les cheveux en deux heures chrono. Le résultat est naturel et le temps de coiffage sensiblement diminué. Découvrez les avis de nos lectrices sur le lissage à la kératine à faire toute seule signé Biocyte.

Conseils recueillis auprès de Nicolas Vlaemynck du salon Samuel Rocher

Une réflexion au sujet de « Lissage brésilien, japonais, kératine : tout ce qu’il faut savoir »

  1. Ping : J’ai testé le Soin de bonheur de Lissfactor | The reporthair

Les commentaires sont fermés.